"le grand prêtre de David Witczak est un modèle de chant noble à la diction remarquable"

[Classiquenews.com - Juillet 2018]

Issé (Destouches) - Les Surprises

"La Discorde, personnage souvent incarné par une voix masculine à l’époque, offre à David Witczak l’opportunité de donner une envergure impressionnante à ce rôle"

[BaroquiadeS - Décembre 2018]

Les arts florissans (Charpentier) - Ensemble Marguerite Louise

"David Witczak was impressive as Giacinto. Employing a full round voice, Witczak worked very hard to portray the vain and clueless character (who thought himself as Adonis), and he provided the many comic moments of the night"

[Parterre.com - Février 2019]

Il mondo alla roversa (Galuppi) - Akadêmia

"David Witczak installe Énée avec une très imposante assise vocale. Alors que ce rôle sied à un baryton tirant vers le ténor allégé, il creuse ici une basse ample. Les phrasés n'en sont pas moins ciselés, les notes (rythme et justesse) impeccables"

[olyrix.com - Octobre 2019]

Dido & Aeneas (Purcell) - Consonance

©  Chloë Fidanzi